Les comparatifs des différentes solutions de cms e-commerce

Portrait de CHOUKROUN Kevin
Catégorie: 
cms e-commerce

Aujourd’hui différentes solutions de CMS e-commerce (content management system) nous offre la possibilité de réaliser un site de vente en ligne.

Pour cela divers outils open source sont mis à disposition car beaucoup d'entre eux sont présents sur le marché. Mais lequel choisir ?

La première question que nous allons nous posez est, mais lequel choisir ?

Avant de répondre à cette question nous allons définir le terme général de CMS (e-commerce), ainsi nous pourrons ensuite se poser les questions sur, lequel est le plus facile à prendre en main, ayant le plus de fonctionnalités ou encore une bonne communauté autour de celui-ci.

Tout d’abord un CMS est un outil destiné à la réalisation et à la conception d’un site internet, disposant de fonctionnalités telles que l’ajout, la modification et la suppression de contenu. Mais la particularité d’un CMS est l’interface d’administration dit aussi back-office, qui permet à l’administrateur du site une gestion simple de son produit.

Pour un CMS e-commerce le principe est le même avec diverses options lié à la vente telle que le panier par exemple.

Comme définis, il existe plusieurs outils, entre autre Magento, qui est un leader créé en 2008 et qui possède de nombreuses fonctionnalités qui restent intuitifs et faciles de compréhension. Il est facile à prendre en main même pour les non expérimenté, certes un peu complexe à comprendre au départ, dû en particulier à toutes ces fonctionnalités, mais une fois que c'est acquis on peut gérer facilement la boutique en ligne.

Magento possède une grande communauté qui de plus est active, ce qui veut dire que beaucoup d'aide de la part de la communauté en cas de nécessité. De plus de nombreux modules sont disponibles sur internet pour implémenter à Magento.

Ce CMS a beau être le leader aujourd’hui, mais celui-ci contient quelques points négatifs principalement sur le temps de chargement des pages qui est beaucoup plus long que d’autres solutions e-commerce.

Prestashop, lui crée en 2007, est également un CMS open-source d'e-commerce. Une présentation soignée, logique et facile de prise en main est présente dans celui-ci.

Avec ce CMS nous avons la possibilité de créer une boutique en ligne en très peu de temps. Effectivement la prise en main est immédiat et très simple, l’utilisateur trouve rapidement ses repères et sait là où il doit se diriger.

De nombreuses fonctionnalités sont aussi au rendez-vous, certes le nombre de celles-ci n'égales pas les fonctionnalités de Magento.

Le point fort de prestashop est qu’il a été créé par une communauté française, ce qui offre à l’utilisateur des documentations françaises ce qui facilite les recherches aux problèmes rencontrés lors du développement du site.

Le point négatif de cette solution, est qu’il contient un manque de maturité au niveau technique.

La dernière solution, est sans doute une des plus ancienne avec l'outil osCommerce qui quant à lui a été créé en 2000.

Celui la rassemble une forte communauté du a son ancienneté, qui plus est une communauté active et réactive, ce qui permet aux utilisateurs en difficulté de trouver une solution aux problèmes assez rapidement.

La particularité de ce CMS est qu’il s’intègre facilement dans un site existant.

Dû au fait de son ancienneté osCommerce intègre une solution mature avec de nombreuse fonctionnalité.

Malgré ses mises à jour régulières, osCommerce est un CMS vieillissant.

Le design est plus difficilement adaptable comparais a d’autre CMS, l’un des reproches récurrents fait à osCommerce est que ces boutiques ont toutes tendance à se ressembler.

Pour conclure Magento et prestashop sont les solutions e-commerce les plus utilisés.

Prestashop vise particulièrement les petits commerçants, alors que Magento lui vise les plus gros du a sa complexité et ses nombreuses fonctions.

Quant à osCommerce, lui un peu moins présent, car les versions proposées sont moins stable qu’avant du aux nouvelles versions des solutions plus présentes sur le marché, et dû au fait d’un faible niveau de sécurité.