L’impact des nouvelles technologies sur les jeunes ?

Catégorie: 

Chaque jour en prenant mon train pour aller au travail, je remarque que la technologie prend de plus en plus de place dans la société. L’accès au réseau Internet en 3G-4G et wifi a fait accroître le nombre d’appareils électroniques portatifs. Les jeunes écoutent de la musique sur leur téléphone portable, les plus vieux traitent leurs mails sur leur tablette. Ces nouvelles technologies de l'information et de la communication provoquent un engouement et une certaine curiosité. Fini les livres de lecture place au e-book permettant de lire plusieurs ouvrages,  fini la prise de note papier place à la tablette tactile. Beaucoup de personnes utilisent ces appareils quotidiennement, cela est rentré dans les mœurs. Les nouvelles technologies représentent un progrès indéniable. Leur apport est sans conteste une amélioration des conditions de vie. Cela créé un effet de mode c'est-à-dire faire «  comme tout le monde » ; posséder le dernier appareil en vogue, se renseigner sur les dernières sorties. Cette tendance est plus vue chez les jeunes avoir un meilleur appareil que son camarade de classe. Écouter de la musique, parler avec des amis sur Facebook et réaliser des recherches pour un devoir d’école en même temps est devenue banale pour un jeune d’aujourd’hui. Les jeunes actuellement sont multitâches, ils sont « connected ». Les jeunes sont nés avec les nouvelles technologies, elles ont pris une place dans leur quotidien. Leur maîtrise sur ces appareils, logiciels est supérieure à ceux de leurs parents. Les parents sont souvent dépassés par ces inventions informatiques. Pour cette raison que le risque sur la santé des jeunes peut être affecté. Ce manque de maîtrise favorise une dépendance à ces nouveaux produits.

Cette problématique peut s’orienter vers différents sujets, le sujet qui nous intéresse aujourd’hui est dans un premier temps d’analyser le comportement des jeunes face à la technologie et dans un deuxième temps évoquer les risques sur la santé de ces NTIC.

Addiction aux NTIC ?

Les parents favorisent inconsciemment cette addiction dès leur plus jeune âge en laissant leurs enfants regardés la télévision jusqu’à tard la nuit. Il est plus facile de restreindre l’accès à ces technologies aux enfants. Les parents achètent un téléphone portable à leur enfant de plus en plus tôt.  Dès l’adolescence et de manière croissante, les technologies sont plus présentes dans le quotidien. L’éducation nationale favorise également ces avancées technologiques en évaluant les élèves sur des exposés. Ces exposés sont réalisés par le biais de plusieurs heures de recherche sur internet. L’accès à internet ne permet pas seulement d’étudier ou d’effectuer des recherches. Il permet aussi de jouer à des jeux, de se connecter à des réseaux sociaux, regarder des films etc. Enfin le monde de l’entreprise aussi à recours aux technologies pour centraliser leurs documents ou réaliser certaines tâches. Dès leur plus jeune âge jusqu’à l’âge adulte, les jeunes d’aujourd’hui sont dirigés inéluctablement aux NTIC.

Selon un sondage, la première action réalisée par les jeunes est la consultation de leur téléphone dès le réveil. Internet n’est pas le seul responsable de cette dépendance. L’accès de toutes les fonctionnalités d’un ordinateur sur un téléphone ou sur une tablette a permis aux jeunes d’être toujours connectés. La réalisation de jeux, d’application a accru le nombre de consommateurs. La portabilité signifie avoir accès à tout depuis n’importe où n’importe quand.

Dans mon entourage, je peux voir la réaction de certains jeunes face à l’indisponibilité de leur téléphone. Ils ressentent un grand vide, c’est même devenu une obsession.  Pour les jeux vidéo, c’est encore pire depuis que les consoles de jeux ont accès à Internet, les jeunes passent des heures à jouer avec leurs amis. 

Les jeunes d’aujourd’hui ne peuvent plus se passer de ces appareils, leur comportement face à leur indisponibilité les rend impatient voir nerveux. Pas besoin de rappeler qu’ils passent énormément d’heures sur ces outils. De ce fait, leur état de santé peut se dégrader au niveau physique et/ ou psychologique.

Quels risques pour leur santé ?

Face à cette forte consommation technologique, les jeunes s’exposent à des futurs problèmes de santé. Le premier problème que l’on rencontre généralement est la diminution de facultés visuelles. Je constate que très tôt les enfants portent des lunettes de vue. Ce constat est confirmé par une enquête réalisée en France.

Comme dit précédemment les jeunes écoutent de la musique via des écouteurs ou des casques. Le fait d’écouter de la musique dans un bus est une manière de se couper du monde qui nous entoure et d’apprécier le moment. Une forte dose d’écoute peut engendrer des problèmes auditifs.

Certains téléphones ont un débit d’absorption spécifique élevé (DAS). Le DAS représente un indice sur les ondes émis par l’appareil. Lors d’une conversation téléphonique, le téléphone émet des ondes. Les jeunes sont très sensibles à ces émissions. On remarque qu’Ils gardent leur téléphone à proximité d’eux même pendant leur sommeil !

Les jeunes réalisent de moins en moins de sport aux dépens de leur console de jeux. Ces jeunes ont souvent des problèmes de poids voir même d’hygiène et sont totalement déconnecté de la réalité. Ils rencontrent souvent des troubles du sommeil ou ne dorment pas beaucoup. Le jeune d’aujourd’hui est toujours fatigué, nonchalant, capricieux du fait d’être habituer à être inactif.

C’est à partir de là que le problème de l’isolement se fait sentir. Les jeunes se renferment sur eux et croient ne pas être compris. Ils vivent dans ce fameux monde  virtuel. Pour comprendre les jeunes d’aujourd’hui, il faut s’intéresser à leur monde. On peut voir de nombreuses émissions TV sur les jeunes. La technologie est l’une des causes de ce malaise.

Le danger de ces technologies n’est pas nouveau. Il s’accroît de jour en jour. Des actions préventives ont été mises en place pour sensibiliser les parents à contrôler l’utilisation d’internet et de ces nouveaux outils. Pour ma part, les parents seront toujours dépassés par les NTIC. Les avancées sont considérables d’une année à l’autre. Jusqu’à quand les parents pourront rattrapés leur retard telle est la question.